jeudi 14 octobre 2010

Je pars en Angleterre. Que dois-je faire?

Lorsque l’on quitte la France et que l’on arrive en Angleterre, que ce soit pour étudier ou pour travailler, on devient en général non-résident Français et résident Anglais. Les implications sur le plan fiscal sont importantes, les optimisations fiscales nombreuses, mais certaines démarches ne sont possibles que si elles sont faites avant le départ, ou dans un délai relativement bref après l’arrivée en Angleterre.

Voici le « top 5 » des choses à faire le plus rapidement possible:

  1. Clôturez votre PEA : un PEA ne peut être détenu par un non-résident.  Cette clôture n’entraine pas d’imposition, ni au titre de l’impôt sur le revenu, ni au titre des prélèvements sociaux.
  2. Re-balancez vos actifs s’ils sont conséquents. En tant que non-résident Français, les placements financiers et les biens immobiliers hors de France sont exonérés d’ISF.  Il est donc judicieux de réduire son portefeuille immobilier Français dans la mesure du possible. Attention toutefois si vous achetez un bien immobilier en Angleterre car vous risquez de perdre votre statut de non résident ordinaire (voir notre article en Anglais).
  3. Si vous décidez de ne pas transférer  vos actifs financiers en Angleterre, veillez à isoler le capital (les montants que vous avez le jour de votre arrivée en Angleterre) et à mettre tous revenus futurs (intérêt, dividendes etc…) sur un autre compte. En effet le statut de non-domicilié que vous aurez en Angleterre permet de rapatrier à l’avenir, et sans payer d’impôts, le capital mais pas les revenus de ce capital.
  4. Si une partie de votre argent est investi dans une assurance vie, et si vous anticipez avoir besoin de cet argent en Angleterre, faites les retraits tant que vous êtes résidents Français. Certes vous serez assujettis aux charges sociales, mais l’alternative est d’être imposé en Angleterre sur la somme totale retirée du compte !
  5. Déclarez vos revenus de l’année précédente. Vous avez jusqu’au 30 Avril de l’année suivant votre départ  pour faire votre déclaration de revenus en France.
La fiscalité en Angleterre n’est pas toujours simple, mais combinée à la fiscalité Française le résultat peut être parfois extrêmement complexe. Il est possible de simplifier les choses (et réduire vos impôts par la même occasion) en suivant ces quelques conseils.

Attention toutefois. Ces conseils sont d’ordre générique et votre situation particulière peux être très différente. Pour plus de détails veuillez consulter notre article en Anglais mais dans tous les cas, nous vous conseillons de prendre l’avis d’un conseiller fiscal avant toute décision.