lundi 28 mai 2012

Comment constituer sa retraite en Angleterre

En Angleterre, la constitution d'une retraite se fait essentiellement par capitalisation (le montant de la retraite d'Etat étant très faible et ne suffisant jamais en pratique).

Le gouvernement a mis en place des incitations fiscales pour permettre la création de sa retraite. Lors que l'on est entrepreneur, il est donc primordial de mettre en place un plan qui puisse permettre la constitution d'une épargne suffisante pour pouvoir un jour s'arrêter de travailler.

Qui doit payer des cotisations à votre caisse de retraite: le directeur ou la société?

Si vous contrôlez la société pour laquelle vous travaillez, la solution la plus efficace sur le plan fiscal est pratiquement toujours pour la société de cotiser. A condition que l'entreprise définisse un niveau raisonnable de cotisations ces contributions seront exemptes de l'impôt sur les sociétés (entre 20 et 25%) et de charges sociales (jusqu'à 25.8%). Un niveau raisonnable veut dire que le salaire ainsi que la contribution à la caisse de retraite constitue un niveau de rémunération approprié pour l'employé (ou le directeur) qui en est le bénéficiaire.

Si vous payez les cotisations de retraite en tant qu'employé, vous devez extraire les fonds de votre entreprise. Si vous le faites par l'intermédiaire d'un salaire, vous serez taxé au titre de l'impôt sur le revenu. L'entreprise reçoit un allègement fiscal sur le paiement des salaires, mais elle doit payer les contributions sociales patronales à hauteur de 13.8% et vous serez soumis aux cotisations sociales employé à hauteur de 12% sur tout salaire jusqu'à £42,475 par an et 2% ensuite. Si par contre vous décidez d'extraire les fonds à travers un versement de dividendes, il n'y aura pas de charges sociales à payer mais le montant de dividendes sera taxé au compte de l’impôt sur les sociétés (jusqu'à 25%) puis au titre de l'impôt sur les revenus(inférieur cependant au taux de l’impôt pour les salaires).

Dans chacun des cas, l’allègement fiscal personnel disponible sera uniquement sur votre taux marginal d'imposition, jusqu'à concurrence de 100% de votre revenu gagné et au maximum £50,000 par an (cumulable sur les 3 dernières années). Il faut noter cependant que les dividendes n’étant pas considérés comme du revenu salarial, l’allègement de l'impôt sur vos cotisations de retraite sera limité à £3,600 dans le cas où vous ne percevez pas de salaire (le maximum pour une personne sans revenu).

Les règles sont assez complexes et dépendent évidemment de vos circonstances personnelles mais il n'est jamais trop tôt pour penser à sa retraite.

N’hésitez donc pas à nous contacter pour des renseignements complémentaires.