vendredi 2 novembre 2012

La fin des allocations familiales

Si vous recevez les allocations familiales (child benefit) en Angleterre et si l'un des 2 conjoints gagne plus de £50.000 par an, votre situation fiscale va se compliquer. Si vous êtes dans ce cas de figure vous devriez recevoir cette semaine une lettre du HMRC expliquant les nouvelles règles qui entrerons en vigueur à partir du 7 Janvier 2013. Environ un million de familles sont concernées.

Si l'un des deux partenaires - qu'ils soient mariés ou non, ou qu'ils vivent ensemble ou non - a un revenu supérieur à £50.000, le partenaire au revenu le plus élévé verra sont impôt augmenter. L'impôt supplémentaire est progressif entre £50.000 et £60.000 et a pour objectif de supprimer totalement les allocations familiales reçues par le contribuable ou son conjoint qui gagne plus de £60.000.


Il y a deux choix possibles dans ce cas là:
  1. Continuer à recevoir les allocations familiales - ce qui aura pour conséquence de générer un impôt supplémentaire pour l'un des conjoints. Mais aussi de l'obliger à faire une déclaration d'impôts à l'avenir. Car jusqu'à présent seuls les salariés gagnant plus de £100.000 étaient dans l'obligation de faire une telle déclaration.
  2. Ou cesser de recevoir les allocations familiales et continuer avec les règles du régime précédent.
Encore une fois, et comme avec la suppression de l'allocation personnelle pour les revenus au dessus de £100.000, au nom de la justice sociale, le gouvernement a créé une nouvelle tranche d'imposition marginale à plus de 60% pour les revenus entre £50K et £60K -- ainsi qu'une nouvelle obligation de reporting...