vendredi 24 février 2017

Impôts UK: 10 façons de réduire votre facture

Réduire votre impôt en Angleterre ne nécessite pas de mettre en place des structures complexes. Il suffit juste d’utiliser les incitations que le HMRC met à votre disposition. Voici 10 astuces simples disponibles que vous soyez non-domiciliés ou pas pour vous assurer que vous ne payez pas plus que ce vous devez.

La fin de l'année fiscale qui est le 5 Avril approche. C'est donc le moment de mettre en applications ces quelques conseils, car comme le disent les Américains, payer ses impôts est obligatoire mais laisser un pourboire ne l'est pas!

1. Vérifiez votre tax code

Pour ceux qui ne font pas de déclaration fiscale, l’impôt est calculé puis prélevé en fonction de leur “tax code”. Le tax code est calculé en fonction de la partie de votre salaire qui n’est pas imposée (“personal allowance”). Par défaut, celle-ci est de £11 000 pour l’année 16/17 et le tax code correspondant est 1100 (on enlève le dernier zéro). Si vous avez des revenus complémentaires ou des avantages en nature, le HMRC réduit ce tax code et prélève ainsi l’impôt supplémentaire correspondant. Mais parfois ils se trompent…

2. Maximisez votre “personal allowance”

Chaque personne peut gagner jusqu’à £11 000 sans être imposé. Les dons entre époux (ou concubins) ne sont pas fiscalisés. Si votre partenaire ne travaille pas, il peut être judicieux de transférer certains actifs produisant des revenus à son nom (des actions ou un bien immobilier par exemple). Attention ça n’est pas possible de faire ça avec des enfants.

3. Minimisez votre taux d’imposition marginal

De la même façon que dans le cas précédant, il est judicieux de transférer des actifs entre partenaires si l’un d’eux est dans la tranche marginale à 40% ou 45% alors que l’autre est dans la tranche à 20%.

4. Donnez à des charités enregistrées en Angleterre

Les charités Anglaises bénéficient d’un statut appelé Gift Aid. Ce qui leur permet de recevoir, pour chaque donation, 20% additionnels du HMRC. Mais ça vous permet aussi de recevoir 20% ou 25% de cette donation si vous êtes dans les tranches supérieures. Le gain peut être encore supérieur si vos revenus se trouvent entre £100 000 et £122 000, la tranche où votre “personal allowance” est progressivement supprimée.

5. Contribuez à votre fond de pension

Que votre employeur ait un fond de pension ou pas, il est toujours possible de contribuer volontairement. Les contributions sont entièrement déductibles de vos impôts. Comme pour les donations, c’est un bonne façon de réduire son taux marginal d'imposition.

6. Investissez le maximum possible dans votre ISA

Un ISA est compte qui vous permet d’investir tax free. Il est possible d’investir jusqu’à £15‌­­­­ 240 par personne pour l’année fiscale 16/17. Il est possible d’investir en actions, obligations, monétaire et même dans les nouvelles plateformes de P2P lending.

7. Maximisez votre allocation pour les gain en capital

De la même façon qu’il y a une “allowance” pour les revenus, il ya une “allowance” pour les gains en capital. Pour l’année 16/17 les deux allocations sont en fait identiques. Si vous avez donc un gain potentiel important, il peut être judicieux de vendre votre actif en plusieurs fois pour pouvoir cumuler les allocations annuelles.

8. N’oubliez pas les fonds EIS, SEIS, VCT

Pour ceux qui sont un peu plus aventureux, il est possible d’investir dans des fonds de placement de capital risque extrêmement attractifs sur le plan fiscal. Non seulement les profits sont défiscalisés comme dans le cas d’un ISA, mais il est aussi possible de générer jusqu’à 50% de l’investissement initial en réduction d’impôts.

9. Louez une chambre de votre appartement

C’est ce que le HMRC appelle le “rent-a-room scheme” et ça vous permet de louer une chambre de votre appartement tax-free dans la mesure où le revenu annuel ne dépasse pas £7 500 pour l’année fiscale 16/17.

10. Utilisez les allocations micro-entrepreneur

Depuis Avril 2017, les individus qui utilisent les nouvelles économies pour arrondir leur fins de mois ne sont pas imposés sur le premier millier de livres de revenus. Il y a en fait 2 types d’allocation, chacune de £1 000. Une pour pour les revenus immobiliers et l’autre pour les revenus professionnels. Par exemple, quelqu’un qui loue occasionnellement son appartement sur Airbnb et qui vend des bijoux sur Etsy ne sera pas obligé de déclarer ces revenus s’ils sont en dessous de la barre des £1 000.