mardi 2 mai 2017

Expatriation en Angleterre, 5 conseils

Comment réussir son expatriation en Angleterre? Cette question est sur toutes les lèvres des candidats à l’expatriation de l’autre côté de la Manche. Par choix personnel, dans le but de trouver un travail ou dans le cadre d’un travailleur détaché ou un Volontariat International en Entreprise (VIE), partir à la découverte d’un nouveau pays est toujours stressant.

Créer des liens avec les expatriés Français…

L’Angleterre de par sa proximité avec la France, sa présence en Europe -- pour encore au moins 2 ans --  et son absence de barrière linguistique -- pour la plupart -- est une destination privilégiée pour les expatriés Français dans la mobilité internationale. Vous ne serrez donc pas seuls si vous décidez de traverser la Manche. Le Royaume Uni avec ses 400 000 Français regorge d'associations variées (voici une liste partielle). N'hésitez pas à vous rapprocher de ces Français déjà installés et qui partagent vos intérêts ou se trouvent dans une situation similaire à la vôtre. Vous verrez que les Français à l'étranger forment souvent des groupes soudés, attirés naturellement les uns vers les autres par l'absence de famille et d'amis d'enfance.

… mais ne pas oublier les Anglais!

Les Anglais restent par contre le meilleur moyen de comprendre, d’assimiler et d'intégrer la culture et le mode de vie Britannique. Votre séjour à l’étranger sera réussi si vous faites l'effort de vous rapprocher des Anglais. Autant fréquenter des Français dans un premier temps peut faciliter l'intégration, autant il est primordial dans un deuxième temps d'aller vers les autres et de ne pas se cantonner à ces premières rencontres, ne serait-ce que pour parfaire son Anglais. Ceci est d'autant plus important que si vous avez l'intention de créer une société en Angleterre, il vous faudra bien avoir des clients Anglais! A nouveau, des associations qu'elles soient culturelles, de parents d'élèves ou autres sont souvent un parfait vecteur pour nouer de nouvelles amitiés.

Faire les démarches administratives avant le départ

L’arrivée d’un expatrié est toujours très chargée et il est très pénible de devoir traiter de nombreuses tâches administratives dans l’urgence. Partir à l’étranger est un défi à relever. Anticiper cette étape permet de lever des freins et d’augmenter la réussite de son expatriation en Angleterre. Il est aussi recommandé de s'inscrire au registre des Français établis hors de France dès son arrivée. C'est une formalité administrative facultative mais vivement recommandée car elle facilite le renouvellement des pièces d'identité, ou l'inscription sur les listes électorales.

Comprendre son contrat de travail et la législation anglaise

Que vous fassiez partie des Français expatriés dans le cadre du programme vacances travail, pour des études à l’étranger ou pour un détachement de travailleur, vous devez absolument comprendre la législation anglaise (responsabilité civile, pénale…) et plus particulièrement vos droits et devoirs en tant que salarié. Il existe aussi des différences en matière de politique fiscale. Résider en Angleterre nécessite de comprendre ces subtilités (cotisations, taux d’imposition, seuil d’imposition, abattement, taxation sur les capitaux…) afin de remplir les taches administratives (déclaration de revenus, déclarations d’impôt…). En particulier, il existe un régime fiscal très intéressant pour les employés qui voyagent beaucoup en dehors du Royaume Uni et qui permet pendant 3 ans de ne payer des impôts que sur la partie travaillée en Angleterre. Mais il faut pour en bénéficier s'y prendre dès son arrivée. De la même façon si vous avez l'intention d'acheter un bien immobilier en Angleterre, il est indispensable de créer un "compte de capital" avant de partir. Faute de quoi, rappatrier de l'argent plus tard pour cet achat peut s'avérer fiscalement très onéreux. N'hésitez pas à consulter notre article sur résidence et domicile pour plus de détails.

S’intéresser à votre protection sociale

L’assurance santé, ou l’assurance maladie, ne fonctionne pas de la même manière en Angleterre et en France. Beaucoup de gens utilisent le système public, le NHS, mais si vous désirez rentrer en France pour vous faire soigner ou utiliser un médecin Français sur le sol Britannique, vous devez souscrire à des contrats de prévoyance (assurances privées). Une mauvaise couverture santé peut vite devenir un cauchemar une fois sorti du territoire (assistance rapatriement…).

D'autres conseils sont fournis par le ministère des Affaires Etrangères, le Consulat ou l’ambassade de France. N'hésitez pas à les consulter.