mardi 12 septembre 2017

Comptabilité en Angleterre

L'une des premières questions que l'on se pose après avoir créé une entreprise en Angleterre est comment en gérer la comptabilité.

La comptabilité en Angleterre suit les normes Internationales même si les contraintes réglementaires sont souvent plus légères que celles d'autres pays développés, en particulier celles que l'on trouve en France. Il n'existe pas par exemple de Plan Comptable Général (PCG), les sociétés anglaises pouvant choisir librement leur codification à condition qu'il existe un document de référence pour pouvoir la lire. De plus ces contraintes réglementaires sont adaptées à la taille de la société et de son type (listée ou pas). Ainsi l'audit par un commissaire aux comptes n'est pas nécessaire pour les PMEs et il existe un système de reporting très simplifié pour les Micro Entreprises.

La comptabilité et les états financiers en Angleterre

La principale exigence est l’établissement d’un bilan et d’un compte de résultat donnant une image fidèle de la société. Pour les PMEs il n'y a pas d'obligation de fournir de tableau des flux de trésorerie ni de récapitulatif de la variation des capitaux propres dans la majorité des cas.

Depuis le 1er Janvier 2016, les normes de reporting qui étaient jusque là basées sur le UK GAAP, ont été remplacées par la norme FRS 102, une norme internationale dérivée de l'IFRS. Et dans le cas où l'entreprise est une Micro-Entreprise il existe une norme simplifiée à l'extrême qu'il est possible d'utiliser, la norme FRS105

Pour être qualifié en tant que Micro Entreprise ou pour être considéré comme une PME exemptée d'audit, il suffit de remplir au moins 2 des 3 conditions suivantes:

ConditionMicro EntrepriseAbsence d'audit
Chiffre d'Affaires< £632k< £10.2m
Taille du Bilan< £316k< £5.1m
Nombre d'employés< 10< 50


Une comptabilité flexible en Angleterre

Dans la pratique, il n'est pas nécessaire de connaître toutes ces règles dans le détail puisque c'est le rôle de votre comptable de produire les états financiers appropriés en fonction de la taille et de l'activité de votre entreprise. En outre, la plupart des comptables sont équipés de logiciels qui évoluent de façon permanente pour coller aux nouvelles contraintes réglementaires ce qui permet d'ailleur d'automatiser leur travail et de réduire les erreurs.

Le plus important finalement pour l'Entreprise est de s'assurer que toutes les transactions sont saisies et classifiées correctement. Et là encore l'existence de nombreux logiciels de 'bookkeeping' tels que Quickbooks ou Receipt Bank permettent de rendre cet exercice relativement aisé.