Affichage des articles dont le libellé est benefits. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est benefits. Afficher tous les articles

mardi 26 mars 2019

Les Cotisations Sociales en Angleterre

Les systèmes de santés et de retraite sont assez différents en France et en Angleterre. Ils sont financés en partie par les cotisations sociales comme en France (appelées National Insurance Contributions) mais l'absence de cotisations ne veut pas forcément dire absence de prestations.

C'est le cas du système de santé public mais parfois aussi de la retraite de base (State Pension) comme on va le voir ci-dessous. C'est d'autant plus remarquable que seuls les revenus du travail sont soumis aux cotisations sociales et que même pour ceux-ci, les taux de prélèvement sont bien inférieurs à ceux pratiqués en France.

Le système de santé - le « National Heath System (NHS) »


Bien que financé par les cotisations sociales, le NHS est disponible et gratuit pour tous les résidents du Royaume Uni, qu'ils cotisent ou pas. Il est possible de souscrire à des assurances privées mais les services fournis par celles-ci viennent en replacement et non pas en addition des services publics. D'où leur coût important au contraire des mutuelles Françaises qui permettent d'augmenter la qualité des soins sans pour autant sortir complètement du service public.

mardi 1 février 2011

SSP, SMP, SPP et SAP

Beaucoup d'acronymes... Ce sont les acronymes utilisés par les professionnels des ressources humaines en Angleterre lorsqu'il parlent des divers avantages sociaux. S'il est vrai que la couverture sociale est bien moins large qu'en France, elle a le mérite de permettre une grande flexibilité: la plupart des entreprises de taille moyenne offrent souvent des avantages bien supérieurs à ceux imposés par le gouvernement. Mais elles y sont poussées plus par la concurrence que par la régulation. Seuls les minimaux sociaux sont remboursés aux employeurs par le gouvernement (à un taux de 92% pour les grandes entreprises et 104.5% pour les PMEs). Pour y avoir droit, il faut gagner au moins £97/semaine (Lower Earnings Limit). Voici les détails:

SSP - Statutory Sick Paye

En plus d'avoir un salaire supérieur au LEL, il faut avoir été malade pendant 4 jours consécutifs (incluant les jour fériés cependant). Si l'on qualifie pour le SSP, on sera payé £79.15/semaine en excluant les 3 premiers jours de maladie. La durée maximum est de 28 semaines. Cette durée maximum de 28 semaines est remise à zéro cependant dès que l'on a travaillé à nouveau pendant 8 semaines ou plus.

dimanche 12 décembre 2010

Embaucher son premier salarié en Angleterre

Pour tout entrepreneur vient un jour où il faut commencer à embaucher. Il est plus facile de le faire en Angleterre qu'en France, mais il y a malgré tout des règles à respecter. Même si vous décidez de sous-traiter la paye de votre entreprise, il est indispensable de comprendre les principes de base.

Tout employeur au Royaume Uni est responsable de la collecte des impôts et charges sociales de ses employés. Voici les principales étapes nécessaires:
  1. Décider d'embaucher. Parfois, sous-traiter ou utiliser des contracteurs peut être suffisant. Mais souvent, il est indispensable d'embaucher. Il est important de faire la différence entre 'employed' et 'self-employed' car les conséquences fiscales sont de taille. HMRC fournit un outil qui permet de confirmer ou d'infirmer le statut d'employé.

mardi 16 novembre 2010

Comment optimiser sa retraite Française lorsque l'on travaille en Angleterre

La retraite Française est composée de 2 parties, la retraite de base et la retraite complémentaire. Pour la majorité des salariés la caisse principale est la CNAV et les caisses complementaires sont l'ARRCO at l'AGIRC (la seconde uniquement pour les cadres). Lorsque l'on travaille à l’étranger, on peux choisir de continuer de cotiser à ces caisses par l’intermédiaire de respectivement la CFE, la CRE et l'IRCAFEX. C'est le cas de beaucoup d'expatriés et ça leur permet de faire valoir leurs droits comme s'ils avaient travaillé en France.

Le coût peut s’avérer prohibitif cependant car ces cotisations ne dispensent pas des cotisations sociales du pays dans lequel le salarié travaille. Pour quelqu'un qui a l'intention de rester à l’étranger, il est plus intéressant de se construire une retraite par capitalisation tout en optimisant ses droits à la retraite de base en France.

samedi 19 juin 2010

Utilisation d'un van à des fins personnelles

Les employés ne paient des impôts sur un véhicule utilitaire mis à leur disposition par leur société que s'ils s'en servent pour des déplacements privés autres que les trajets entre le domicile et le lieu de travail.

L'avantage en nature imposable pour un usage privé sans restriction est de £3,000 ce qui signifie que le contribuable taxé au taux de base (20%) qui a l'usage privé d'une fourgonnette devra payer une taxe de £600 par an. La définition de l'usage privé est l'utilisation de la fourgonnette à des fins purement privées telles que faire ses courses ou l'utilisation pour toutes activités sociales.