Affichage des articles dont le libellé est pension. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est pension. Afficher tous les articles

mardi 26 mars 2019

Les Cotisations Sociales en Angleterre

Les systèmes de santés et de retraite sont assez différents en France et en Angleterre. Ils sont financés en partie par les cotisations sociales comme en France (appelées National Insurance Contributions) mais l'absence de cotisations ne veut pas forcément dire absence de prestations.

C'est le cas du système de santé public mais parfois aussi de la retraite de base (State Pension) comme on va le voir ci-dessous. C'est d'autant plus remarquable que seuls les revenus du travail sont soumis aux cotisations sociales et que même pour ceux-ci, les taux de prélèvement sont bien inférieurs à ceux pratiqués en France.

Le système de santé - le « National Heath System (NHS) »


Bien que financé par les cotisations sociales, le NHS est disponible et gratuit pour tous les résidents du Royaume Uni, qu'ils cotisent ou pas. Il est possible de souscrire à des assurances privées mais les services fournis par celles-ci viennent en replacement et non pas en addition des services publics. D'où leur coût important au contraire des mutuelles Françaises qui permettent d'augmenter la qualité des soins sans pour autant sortir complètement du service public.

mercredi 7 mars 2018

Reduire son impôt en Angleterre: 5 conseils

Avec l'année fiscale en Angleterre qui se termine le 5 Avril, il est important de rappeler que certaines dispositions simples et prises à temps peuvent réduire votre impôt de façon significative, surtout si vous êtes dans une tranche d'imposition élevée, et en particulier la fameuse tranche à 60% (voir notre article sur les taux d'imposition du particulier en Angleterre).

En Angleterre comme dans tous le pays, le gouvernement a mis en place des incitations fiscales pour essayer de changer le comportement des contribuables. Même si le résultat n'est pas toujours celui escompté par l'administration, la connaissance des ces dispositifs peut vous permettre de réduire votre facture fiscale. Voici donc 5 exemples de choses à faire pour payer moins d'impôts en Janvier 2019:

1. Contribuer à votre fond de pension

Que vous soyez employé ou à votre compte, contribuer à un fond de pension est peut-être la première chose à faire pour réduire son impôt. Vous avez peut-être déjà contribué de façon automatique grâce  à votre employeur mais êtes vous sûr que ces contributions suffiront à assurer votre retraite? A moins d'avoir un fond de pension dont la valeur est supérieure à £1m, les contributions sont défiscalisées à hauteur de £40 000 par an (et à moins de gagner plus de £150 000 par an).

Et vous n'êtes pas obligé de contribuer au même fond que celui auquel votre employeur contribue. Avec un SIPP (self-invested personal pension), vous avez complète liberté du choix de vos investissements -- et même de l'immobilier commercial ou des bitcoins!

lundi 28 mai 2012

Comment constituer sa retraite en Angleterre

En Angleterre, la constitution d'une retraite se fait essentiellement par capitalisation (le montant de la retraite d'Etat étant très faible et ne suffisant jamais en pratique).

Le gouvernement a mis en place des incitations fiscales pour permettre la création de sa retraite. Lors que l'on est entrepreneur, il est donc primordial de mettre en place un plan qui puisse permettre la constitution d'une épargne suffisante pour pouvoir un jour s'arrêter de travailler.

Qui doit payer des cotisations à votre caisse de retraite: le directeur ou la société?

mardi 16 novembre 2010

Comment optimiser sa retraite Française lorsque l'on travaille en Angleterre

La retraite Française est composée de 2 parties, la retraite de base et la retraite complémentaire. Pour la majorité des salariés la caisse principale est la CNAV et les caisses complementaires sont l'ARRCO at l'AGIRC (la seconde uniquement pour les cadres). Lorsque l'on travaille à l’étranger, on peux choisir de continuer de cotiser à ces caisses par l’intermédiaire de respectivement la CFE, la CRE et l'IRCAFEX. C'est le cas de beaucoup d'expatriés et ça leur permet de faire valoir leurs droits comme s'ils avaient travaillé en France.

Le coût peut s’avérer prohibitif cependant car ces cotisations ne dispensent pas des cotisations sociales du pays dans lequel le salarié travaille. Pour quelqu'un qui a l'intention de rester à l’étranger, il est plus intéressant de se construire une retraite par capitalisation tout en optimisant ses droits à la retraite de base en France.