mercredi 29 juillet 2015

Un nouveau triste record pour la France

Selon un classement établi par un cabinet d'étude sud-africain, la Chine serait le premier pays déserté par les millionnaires devant l'Inde... et la France. Si certains cieux sont très cléments pour les riches, d'autres, en revanche, ne ne sont pas perçus comme des terres promises par ceux dont la fortune comprend au moins 7 chiffres. C'est ce que montre le classement établi par le cabinet sud africain New World Wealth qui a recensé dans 8 pays, le nombre des millionnaires en dollars (hors résidence principale) ayant opté pour l'exil entre 2000 et 2014. L'étude ne précise certes pas les raisons ayant poussé ces contribuables à quitter leur mère-patrie, mais il semble que deux motifs l'emportent: la politique et la fiscalité, sujets d'ailleurs assez liés entre eux.

Dans ce classement, on découvre que la Chine arrive largement en tête avec 91.000 départs recensés entre 2000 et 2014 devant l'Inde (61.000 départs) et... la France. 42.000 départs y ont été recensés sur la période. Mais si on rapporte ce chiffre au nombre de millionnaires présents sur son territoire (ils sont, selon différentes études, entre 3 à 5 fois moins nombreux en France qu'en Chine), notre pays détient sans conteste la palme de la nation la plus délaissée par ses contribuables aisées.


Mais, au fait, où s'exilent-ils donc ces millionnaires? L'étude avance quelques destinations de prédilection. Sans trop de surprise, les Français et les Italiens privilégieraient la Grande-Bretagne, la Suisse et le Luxembourg. Pour les Chinois ce serait principalement les Etats-Unis, Hong-Kong, Singapour et la Grande-Bretagne alors que les Indiens auraient un faible pour les Emirats et les pays anglo-saxons. Des riches qui, ayant choisi de quitter la terre qui les a vus naître, aimeraient néanmoins continuer à en parler la langue.

Source BFM Business